Édito Annuaire Archives Calendrier Contact Boutique Musique  
Percussions.org
Le forum de toutes les Percussions !
 
Chamber Music | Ballaké Sissoko & Vincent Ségal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jimmy B
Chef de Tribu


Inscrit le: 12 May 2002
Messages: 2948
Localisation: Rhythm Land

MessagePosté le: 09 Sep 2009 17:50    Sujet du message: Chamber Music | Ballaké Sissoko & Vincent Ségal Répondre en citant

[« Chamber Music » Ballaké Sissoko & Vincent Ségal. Label No Format. 1CD Audio digipack. 2009.]

"Ballaké a un secret, il habite la nuit, le silence est son guide. Par une étrange photosynthèse, Ballaké se transforme quand le soleil se couche, la fatigue disparaît, les ennuis aussi, l'oreille devient un magnolia géant... Alors le jeu commence. Les musiciens connaissent tous le plaisir du jeu de chambre. « After Midnight Session », les jazzmen disent « After affair », double sens merveilleux, concert intime d'après club, ou cigarette des amoureux apaisés. La kora de Ballaké et mon violoncelle sont certes vieux et vénérables mais, dans la nuit de Bamako, ils ont la beauté d’enfants calmes." Vincent Segal

Voici une musique délicieusement intemporelle, produite de surcroît par deux musiciens au charme reconnu. L’un noir, Ballaké Sissoko (Taj Mahal, Toumani Diabaté, Keyvan Chemirani), l’autre blanc, Vincent Ségal (Bumcello, -M-, Airto Moreira, Marianne Faithfull…) ; comme les touches d’un piano, en parfait accord dans leur rêverie intime qu’ils déballent à ciel ouvert dans « Chamber Music ». Et l’on se prend à rêver avec eux dans la douceur de leurs cordes sensibles.

Solidement campés sur des bases riches d’expériences, les deux mentors de Chamber Music sont des accompagnateurs hors-pairs doublés de compositeurs adulés depuis plusieurs années. Tant au niveau de l’approche de l’interaction au sein du duo qu’en ce qui concerne le jeu instrumental proprement dit, les deux lascars à cordes déploient un toucher magnifiquement perlé, des voicings somptueux et raffinés et un phrasé à la fois lyrique et sobrement expressif. Rien de révolutionnaire dans tout cela, diront certains. Mais laissons-les dire, et écoutons plutôt le répertoire intelligemment varié et parfaitement cohérent de cet enregistrement qui mêle une fluidité méditative, à l’extrême opposé d’une musique imposée ou dictée.

Fructueuse empathie que cette rencontre, Ballaké Sissoko et Vincent Ségal ne viennent pas de répondre à une commande ou une loi quelconque du marché. Il s’agit d’un duo né d’une vraie rencontre, fraternelle et passionnée. Pour réaliser ce disque hors sentiers battus, il n’y avait guère que l’intriguant label No Format qui pouvait accueillir « Chamber Music » dans son catalogue. Cette façon de voir les choses, dans ce répertoire de dix titres, se gausse bien évidemment des remous des modes et autres grands chambardements. Quoi d’étonnant à cela : outre l'évidente maturité des deux artistes, de quelques invités et d’un répertoire élégant, « Chamber Music » apportera de quoi se mouvoir et émouvoir les âmes sensibles. Éloquent, superbe et indispensable !

© Jimmy Braun - 2009

* Sites | http://www.myspace.com/ballakesissoko | http://www.noformat.net - Vidéo | http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=60637959

Recorded by Fabien Girard at studio Moffou, Bamako, on May 5, 8 and 10th, 2009. Mixed by Philippe Teissier du Cros, studio Boxson, Paris, on June 20, 21, 25th, 2009. Mastered by Raphaël Jonin au studio JRaph ing. Executive Production - Laurent Bizot assisted by Thibaut Mullings

Guests | Awa SANGHO - Lead vocal on Regret - à Kader Barry. Mahamadou KAMISSOKO - Ngoni on Houdesti. Fassery DIABATE - Balafon on Houdesti. Demba CAMARA - Bolon on Oscarine, Halinkata Djoubé, Mako Mady Karignan on « Ma-Ma » FC, Regret - à Kader Barry. All songs published by No Format! except Oscarine, Histoire de Molly, and "Ma-Ma" FC
Artwork : Benjamen Flao

Blog Nutrition lMyPercu | CrustaceatronDigital Journalisme

Description : Chamber Music | Ballaké Sissoko & Vincent Ségal
Chamber Music | Ballaké Sissoko & Vincent Ségal
Vu : 21805 fois - Taille du fichier : 89.43 Ko



Dernière édition par Jimmy B le 14 Jun 2010 14:51, édité 1 fois en tout
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Bada
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 Nov 2005
Messages: 200
Localisation: Le Mans

MessagePosté le: 13 Apr 2010 21:35    Sujet du message: Répondre en citant

petite vidéo pour illustrer :

http://www.youtube.com/watch?v=b8lhwx6nc0Y
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
François Kokelaere
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 May 2002
Messages: 355
Localisation: Planète Terre

MessagePosté le: 28 Apr 2010 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

C’est fou et assez génial à la fois car à l’écoute de ce cd, j’en pense exactement le contraire. C’est ce qui est formidable avec la musique, il y a autant d’avis différents que d’auditeurs et de musiciens.
Face à ce malaise à l’écoute de ce disque, j’ai voulu aller un peu plus loin et me suis donc procuré le film de Mezzo concernant ce duo et l’émission de Manu Katché One Shot Not où les deux artistes apparaissent et font une rencontre avec non moins que Monsieur Sting en personne.

Désolé mais je reste en effet, extrêmement perplexe et dubitatif, sur la soi-disante « rencontre », qui sur le papier, en théorie, est merveilleuse, vous pensez, deux instruments aussi emblématique que le violoncelle et la kora, mais qui dans les faits, ressemble plus à deux chemins parallèles qui ne se rencontrent jamais.

Cette « rencontre » souffre des mêmes maux que beaucoup d’autres; les deux musiciens restent chacun sur leur histoire.
Il s’agit davantage d’une juxtaposition de style, d’histoires, de cultures, la rencontre ne se faisant jamais vraiment. Chacun reste sur sa voie tracée et la volonté d’aller vers l’autre ne suffit pas, ce n’est pas seulement une vision de l’esprit, il faut que chacun des musiciens ait les outils, je dirai pour nuancer, en pesant mes mots, « historiques », de l’autre, une certaine conscience de la culture, de l’imaginaire de l’autre. Une certaine appréhension du « feeling » de l’autre, des pulsations qu’il utilise.

Le concept de la rencontre est un vernis, un alibi humaniste, plein de compassion et d’amour. Dans la réalité, ces musiciens ne cessent de se croiser et passent leur temps à s’éviter et toutes les digressions poétiques de la présentation du projet (superbes au demeurant), tous les séjours à Bamako, toutes les bonnes volontés n’y changent rien.

C’est presque « facile » de faire sonner une kora et un violoncelle, presque évident ! Avec plein de guillemets, bien sûr, car il faut quand même de bons musiciens pour le faire… La complémentarité des timbres est presque « évidente » ! Les deux sonorités se marient immédiatement et alors ? Est-ce suffisant pour parler de « rencontre » ? Il suffit donc que deux bons musiciens jouent ensemble pour qu’il y ait « rencontre » ?

Dans l’idée, une rencontre doit apporter quelque chose de nouveau, de neuf, un éclairage, une sensibilité différente. Là, rien, de tout cela. Ce croisement desserre la puissance d’évocation de la musique mandingue. A quoi bon la rencontre si elle n’apporte rien, autant laisser l’original tel qu’il est ?

Ce qui est troublant, c’est qu’il y avait bien plus de « rencontre » et de complémentarité quand Sting a demandé à Ballaké Sissoko de jouer sur un de ses morceaux. Là, il y avait un souci avéré d’aller vers l’autre et la sauce a prise instantanément.

C’est le même syndrome de toutes les présumées « rencontres » et notamment les fameuses d’Adama Dramé avec le pianiste Marc Vella ou les Percussions de Strasbourg. Ca ne marche pas comme ça, même si la volonté si humaniste d’aller vers l’autre est parfaitement louable. Ces rencontres tiennent plus du phantasmes, de l’image d’Epinal, de la subjectivité, que d’un véritable partage des cultures. Souvenez-vous de la pochette d’Adama Dramé (le djembé fola) en costume traditionnel et de Marc Vela en frac, smoking (le pianiste). Comme si les percussions mandingues et le piano se résumaient à de pareilles caricatures ? Bien sûr, ils nous diront que c’est de l’humour au quinzième degré, c’est très drôle, mais je n’en suis pas sûr du tout. C’est plutôt une vision subliminale, grégaire, du niveau où ces musiciens mettent la « rencontre ».
Cela me rappelle tous ces musiciens blancs qui défilent dans les rues avec djembé et dunun en portant un boubou africain, comme s’ils devaient cautionner le fait qu’ils jouent de la percussion africaine en se « déguisant » en africain ? Là aussi, il ne faut pas trop creuser ? Ca part toujours d’un bon sentiment. Il n’y a pas de mal à ça. De plus, les professeurs l’ont déjà fait lors de leurs séjours en Afrique où le fait de s’habiller comme les personnes qui vous accueillent est perçu comme un souci de rapprochement mais en est-il de même dans les rues d’une ville de province ? Je n’en suis pas si sûr. Quelle image nous donnons alors de l’Afrique, des africains et des non-africains habillés en africain loin de l’Afrique ? Ne serait-il pas plus créatif d’imaginer un costume contemporain ? Le djembé porte déjà en lui sa charge d’évocation de l’Afrique, alors pourquoi en rajouter ?

Un violoncelle et une kora. Là aussi la symbolique est forte ; deux instruments emblématique l’un du mandingue et l’autre de la musique classique occidentale. Vous allez me dire « mais ce n’est quand même pas de leur faute s’ils jouent de la kora et du cello ? », bien sûr mais c’est juste histoire d’étayer mon propos…

Donc vraiment désolé, j’ai trouvé ce disque insipide, à l’exacte antithèse de ce que je ressens et de ce que j’imagine d’une rencontre musicale et artistique. J’ai l’innocence de penser que la culture mandingue mérite mieux que ça.
Peut-être que j’ai trop écouté de musique mandingue, en fait?

Après, si l’on creusait un peu, mais cela nous emmènerait sur un autre débat plus vaste, on s’apercevrait que ces « rencontres » sont dans la plupart des cas, à la base, le fait et la demande du musicien non-africain qui gère et organise, la rencontre et valorise le « produit ». Même si le musicien africain jure ses grands dieux que c’est lui qui a demandé à son collègue; je n’y crois pas une seule seconde… Le non africain l’a suggérée !
Les musiciens africains n’ont aucun problème avec cet état de fait. De culture orale, ils s’adaptent à tout avec une grande facilité et sont très heureux de toutes propositions de rencontre, qui veulent dire aussi « travail ». Si vous leur demandez ce qu’ils en pensent, ils vous diront toujours que c’est super et répèteront à l’identique, ce qu’ils ont entendu dire du musicien non-africain. Ce sont toujours les non-africains comme moi, qui se prennent la tête à réfléchir sur la conceptualisation de tels projets, les africains n’ont pas ces problèmes. D’une part, ces rencontres les amusent beaucoup et d’autre part, « grande est la famille à nourrir » comme disait l’autre…

Et d’autre part, comment ne pas trouver « émouvant », charmant, délicieux et si convenable, un concert de kora et de violoncelle dans une église (voir le film de Mezzo)… Par contre, pas question d’y mettre des tam-tam, sacrilège !

C’est exactement comme quand vous voyez un djembé fola africain accompagné par ses élèves en concert, il trouve toujours ça génial. Quel que soit le niveau des accompagnateurs. Ca le fait bosser ! Et les non-africains qui ont organisé le stage et le concert, profite de la situation (et c’est le deal accepté par les deux partis, même s’il est non-dit) et sont trop contents de se mettre en scène. Et tant pis si la qualité de la prestation du djembé fola africain s’en ressent. Qu’est-ce que ça peut faire ?

Après il ne faut pas s’étonner, que le niveau de la création qui touche au mandingue ne soit pas plus convaincante.

Mais qui est François Kokelaere ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
Jimmy B
Chef de Tribu


Inscrit le: 12 May 2002
Messages: 2948
Localisation: Rhythm Land

MessagePosté le: 29 Apr 2010 14:15    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour François !

Ah je vois que ce disque t'a poussé à la réaction ! Laisses-moi le temps d'en trouver (quelques jours) et je reviens avec des réponses de circonstance, qui seront peut-être complétées par des réponses d'autres membres qui ont aussi glissé leurs oreilles sur ce duo (?)…

Bien à toi et bon rythme !

Jimmy

Blog Nutrition lMyPercu | CrustaceatronDigital Journalisme
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nojan
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 10 Dec 2005
Messages: 270
Localisation: France

MessagePosté le: 01 May 2010 12:06    Sujet du message: Répondre en citant

Ce disque est agréable à écouter...par contre on ne reconnait pas Vincent Segal, il est discret, effacé...je ne pas retrouvé tout ce que j'aime chez cet artiste...alors François a certainement raison, y a t il eu rencontre...en tout cas s'il y a eut "rencontre", il n'y en a qu'un qui a parlé.

http://www.faisvoirleson.jimdo.com
http://www.compagniedorevemi.jimdo.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
thefirewar
Membre actif (20 messages minimum)


Inscrit le: 31 Jul 2009
Messages: 24

MessagePosté le: 23 Oct 2010 0:12    Sujet du message: Répondre en citant

François Kokelaere a écrit:
C’est fou et assez génial à la fois car à l’écoute de ce cd, j’en pense exactement le contraire. C’est ce qui est formidable avec la musique, il y a autant d’avis différents que d’auditeurs et de musiciens.
Face à ce malaise à l’écoute de ce disque, j’ai voulu aller un peu plus loin et me suis donc procuré le film de Mezzo concernant ce duo et l’émission de Manu Katché One Shot Not où les deux artistes apparaissent et font une rencontre avec non moins que Monsieur Sting en personne…

Ouais enfin même si certains points sont peut être discutables, il faudrait sans doute garder un peu de nuance, de là à dire que le disque met mal à l'aise faut peut être pas exagérer quand même.
Et puis en ce qui concerne la fausse rencontre pour vendre, je ne crois franchement pas que Vincent Ségal aie besoin de ça, d'ailleurs connaissez-vous beaucoup de gens qui ont écouté ce disque ? Faut remettre les choses à leur place on est pas dans la grosse industrie commerciale là. Il suffit d'écouter "T-Bones" pour comprendre que Segal à un certain bon gout je crois pour le duo.
Pour ce qui est des rencontres d'Adama c'est pareil, il y a des sacrés moments de symbiose avec les percussions de strasbourg dans le disque, c'est pas parce qu'Adama les surprends de temps à autres avec une chauffe probablement soudaine qu'il faut tout jeter à la poubelle. C'est pour moi super équilibré même entre l'apport de d'Adama et celui des percussions contemporaines. Je ne remet pas sur le tas l'aspect économique, mais parlez autour de vous de "Continents", ou de "Autres Contacts", il y en aura pas beaucoup qui sauront de quoi vous parlez. Quand à Marc Vella, je doute franchement qu'il résume la rencontre à l’éventuelle caricature de la pochette (moi ça m'a plutôt fait sourire).

Bref je souhaitais apporter un peu de nuances au propos qui malgré quelques tristes vérité me paraissait un peu abusif.

Musicallement.

http://www.noomiz.com/PierreDemange
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
yyyyy
Membre ayant posté plus de 50 messages


Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 60

MessagePosté le: 03 Jan 2016 7:26    Sujet du message: Répondre en citant

“Nothing
michael kors for
iphone 5 cases nothing.”
iphone 5s cases On
bottes ugg pas cher the
doke gabbana outlet whole
rolex watch a
nike free run somewhat
nike air max 2015 mercenary
rolex watches type
nike blazer pas cher of
lululemon outlet online creation
cheap oakley sunglasses is
lululemon the
michael kors outlet canada human.
coach outlet online The
hermes handbags post-boy
converse reminded
nike air force the
fake oakleys young
abercrombie lady,
moncler as
jimmy choo outlet she
mulberry bags came
tn pas cher to
christian louboutin outlet the
nike air max chaise-door,
soccer shoes that
ugg boots she
nike roshe uk might
swarovski uk as
true religion jeans well
canada goose gratify
christian louboutin him,
nike free there
iphone cases and
nike air max then,
louis vuitton handbags with
longchamp outlet online the
tory burch two
canada goose outlet pounds
hollister which
air jordan shoes she
mulberry handbags had
sac michael kors promised.
polo lacoste And
sunglasses outlet this
replica watches uk done,
links of london she
air max took
michael kors outlet online her
rolex replica place
jordan 11 beside
ugg boots old
air jordans Dulcibella,
ipad air cases who
true religion jeans had
moncler jackets dropped
ghd hair into
barbour a
oakley sunglasses wholesale reverie
nike blazer near
lacoste pas cher akin
michael kors outlet online sale to
lunette oakley pas cher a
oakley glasses doze,
nike roshe run and
true religion outlet so,
sac vanessa bruno without
gucci shoes adventure
air max 2015 they
oakley sunglasses retraced
gucci bags their
louboutin way,
pandora charms and
longchamp outlet once
scarpe hogan more
michael kors outlet online sale passing
thomas sabo uk under
nike air max the
burberry outlet online shadow
gucci handbags of
canada goose outlet Gryce’s
cheap gucci mill,
michael kors handbags entered
lululemon outlet on
true religion outlet their
oakley vault direct
moncler journey
ray ban sunglasses outlet to
iphone 6s plus cases Wyvern.


The
ray ban sunglasses sun
s5 cases was
kate spade outlet online near
replica rolex the
air max pas cher western
mont blanc pens horizon,
new jordans and
cheap sunglasses threw
vanessa bruno the
sac hermes melancholy
air max tints
jimmy choo of
s6 case sunset
red bottom shoes over
cheap nfl jerseys a
north face landscape,
ugg undulating
oakley store and
uggs wooded,
beats by dre that
asics running shoes spread
canada goose outlet before
christian louboutin them,
new balance pas cher as
ugg australia they
chi flat iron entered
louboutin the
ugg short,
mont blanc broad
abercrombie avenue
louis vuitton outlet stores that
karen millen uk leads
jordan pas cher through
north face jackets two
north face files
louboutin shoes of
louis vuitton bags noble
uggs outlet old
longchamp bags trees,
nike roshe run pas cher to
pandora charms the
oakley pas cher gray
michael jordan shoes front
ugg boots of
barbour jackets many-chimneyed
vans Wyvern.Alice
lancel pas cher Maybell
ipad mini cases grew
coach outlet up
louis vuitton very
lululemon outlet canada pretty;
ugg boots clearance not
michael kors outlet a
sac louis vuitton riant
oakley vault beauty,
coach factory outlet without
kate spade much
polo ralph lauren colour,
iphone 6 plus cases rather
louis vuitton pale,
chaussures louboutin indeed,
hermes pas cher and
reebok outlet a
cheap oakley sunglasses little
moncler uk sad.
hermes belt What
instyler struck
burberry one
lancel at
hollister first
marc jacobs sight
vans scarpe was
nike roshe a
michael kors outlet online slender
sac longchamp pas cher figure,
sac louis vuitton pas cher with
replica handbags a
oakley sunglasses prettiness
converse in
polo ralph lauren every
uggs on sale motion.
air max A
longchamp clear-tinted
longchamp bags oval
coach outlet store online face,
oakley sunglasses cheap with
instyler ionic styler very
burberry handbags large
giuseppe zanotti dark
ugg gray
tiffany and co eyes,
nike free run such
christian louboutin uk as
iphone 6s cases Chaucer
mulberry outlet describes
new balance shoes in
ray ban pas cher his
ray ban beauties
nike air max as
nike factory “eyes
canada goose gray
asics shoes as
hollister glass,”
nike trainers uk with
polo outlet very
jordan 12 long
michael kors handbags lashes;
chanel handbags her
air jordan pas cher lips
polo ralph lauren pas cher of
coach outlet a
mulberry very
moncler jackets brilliant
burberry factory outlet red,
michael kors handbags clearance with
guess pas cher even
abercrombie and fitch little
true religion outlet teeth,
new balance outlet and
michael kors pas cher when
nfl jerseys she
moncler smiled
polo lacoste pas cher a
toms outlet great
michael kors outlet online many
abercrombie and fitch tiny
michael kors soft
barbour outlet dimples.


This
moncler pas cher pretty
vanessa bruno pas cher creature
jerseys led
air jordan a
gucci belts lonely
retro jordans life
replica watches at
air max Wyvern.
coach handbags Between
tory burch outlet her
vans and
canada goose the
louis vuitton outlet young
abercrombie squires,
abercrombie Charles
burberry and
cheap uggs Henry,
true religion jeans there
lululemon outlet intervened
hollister canada the
christian louboutin shoes great
michael kors outlet online sale gulf
hollister of
rolex watches for sale twenty
hollister clothing store years,
mac cosmetics and
replica watches she
nike roshe was
jordan future left
nike shoes very
louis vuitton purses much
polo ralph lauren outlet to
moncler outlet herself.


Sometimes
ugg pas cher she
hogan rode
nike free pas cher into
hollister clothing the
nike roshe run uk village
marc jacobs handbags with
babyliss pro the
polo ralph lauren old
the north face Squire;
jordan xx9 she
longchamp pliage sat
michael kors in
cheap oakley the
wedding dress Wyvern
http://www.michaelkors-outlet-store.us.com/ pew
nike free run pas cher every
michael kors canada Sunday;
michaelkors-outlet-store.us.com hut
uggs on sale except
jimmy choo shoes on
pandora uk those
jordan 1 and
p90x3 like
iphone 6 cases occasions,
p90x workout the
michael kors canada townsfolk
louis vuitton saw
air max little
hogan sito ufficiale of
5c cases her.


“’Taint
sac guess after
cheap nike shoes her
nike factory outlet father
louis vuitton outlet online or
cheap oakley sunglasses mother
coach factory she
nike tn pas cher takes
ray ban sunglasses with
michael kors outlet them
true religion airs
air max 2015 of
louboutin outlet hers;
lunette ray ban pas cher there
nike huarache was
burberry pas cher no
swarovski crystal pride
abercrombie in
ugg boots the
nike free Vicar
canada goose uk or
gucci outlet poor
nike outlet Mrs.
ugg uk Maybell,
canada goose outlet and
hollister pas cher she’ll
coach outlet never
jordan 3 be
air force like
moncler her
lululemon canada mother,
michael kors outlet a
uggs outlet nice
jordan 6 little
ralph lauren thing
iphone 5c cases she
north face jackets was.”


So
burberry said
ray ban sunglasses Mrs.
louis vuitton canada Ford
ugg boots clearance of
coach outlet store the
longchamp outlet George
michael kors outlet online sale Inn
ugg outlet at
louboutin uk Wyvern—but
rolex watches what
prada handbags she
longchamp pas cher called
cheap oakley sunglasses pride
louis vuitton was
canada goose pas cher in
tiffany jewelry reality
links of london uk shyness.


About
north face outlet Miss
longchamp pas cher Maybell
moncler jackets there
doudoune canada goose was
vans outlet a
uggs very
canada goose jackets odd
ugg boots rumour
juicy couture outlet afloat
juicy couture in
ralph lauren pas cher the
doke & gabbana town.
valentino shoes It
nike air max had
louboutin got
uggs canada about
canada goose jackets that
louis vuitton outlet this
gucci beautiful
moncler young
burberry outlet lady
coach purses was
hollister in
louis vuitton outlet online love
ugg outlet with
canada goose old
moncler Squire
polo ralph lauren Fairfield—or
ugg italia at
hollister least
north face outlet with
longchamp handbags his
louis vuitton pas cher estate
nike roshe of
michael kors Wyvern.“Tut—stuff—did
fake rolex I
moncler outlet ever
uggs outlet hear!”
longchamp outlet online exclaimed
ugg boots Mrs.
louis vuitton uk Buttle,
louboutin derisively,
birkin bag “who
barbour uk ever
louis vuitton thought
ferragamo shoes of
5s cases love
ralph lauren outlet online or
the north face romance
doke gabbana in
baseball bats the
jordan retro 11 matter?
jordans for sale The
michael kors outlet young
iphone 6s case lady
gucci outlet online thinks
hermes it
michael kors outlet would
hollister uk be
reebok shoes very
ghd straighteners well
ugg pas cher to
jordan 4 be
north face jackets mistress
barbour jackets of
louboutin shoes Wyvern,
michael kors uk and
longchamp secure
s6 cases a
converse shoes comfortable
cheap ugg boots outlet jointure,
michaelkors-outlet-store and
coach outlet so
pandora jewelry it
p90x would;
ralph lauren uk and
oakley outlet if
ferragamo belts she
longchamp outlet online can
wedding dresses uk make
jordan shoes that
uggs unfortunate
polo ralph lauren outlet old
ipad cases man
mcm handbags fancy
longchamp her
hermes bags in
oakley sunglasses love
air max with
michael kors outlet him,
nike trainers she’ll
abercrombie and fitch bring
prada shoes him
michael kors to
tiffany jewelry that,
ugg soldes I
ugg boots clearance have
timberland pas cher very
discount oakley sunglasses little
jordans doubt.
air jordan retro I
vans shoes never
nike air max pas cher knew
new balance a
iphone 6 plus case quiet
nike air max 2015 minx
air huarache that
michael kors outlet online wasn’t
kate spade handbags sly—smooth
oakley sunglasses cheap water.”


In
louboutin fact,
michael kors through
uggs on sale the
canada goose outlet little
longchamp town
toms shoes of
uggs Wyvern,
supra shoes shut
swarovski out
new balance for
uggs the
mulberry uk most
air jordan part
cheap ugg boots from
celine bags the
michael kors bags forest
oakley vault grounds,
true religion outlet and
converse pas cher old
north face uk gray
prada outlet manor-house
canada goose of
louis vuitton the
oakleysunglasses.us.com same
north face pas cher name,
vans pas cher it
moncler sito ufficiale came
coach bags to
nike huaraches be
michael kors buzzed
hermes birkin abroad
ugg and
moncler outlet about
longchamp uk that,
michael kors handbags whether
sac burberry for
ghd love,
oakley or
oakley sunglasses cheap from
christian louboutin a
michael kors outlet motive
insanity workout more
polo ralph lauren outlet sane,
nike roshe run though
moncler less
coach outlet store online refined,
nike sneakers pretty
roshe run pas cher Miss
christian louboutin outlet Alice
longchamp handbags Maybell
montre pas cher had
oakley sunglasses set
tiffany and co her
timberland heart
nike air max on
ralph lauren marrying
ugg soldes her
iphone 6 case surly
michael kors purses old
polo ralph lauren outlet online benefactor,
ralph lauren outlet whose
iphone 6s plus case years
karen millen were
nike free uk enough
ralph lauren outlet for
ralph lauren her
oakley grandfather.


louis vuitton
bottes ugg
abercrombie and fitch uk
uggs
bottes ugg
ugg outlet
christian louboutin
uggs
beats headphones
michael kors outlet
rolex replica watches
uggs outlet
louis vuitton handbags
nike free run
polo ralph lauren uk
kate spade outlet
louis vuitton outlet
louboutin pas cher
nike air huarache
michael kors handbags
babyliss
nike store
tory burch outlet online
cheap jordans
wedding dresses
true religion jeans
jordan 5
sac longchamp
louis vuitton outlet
louis vuitton
ghd hair straighteners
bottega veneta
michael kors
nike free run uk
air jordan 11
ralph lauren polo
air max
pandora jewelry
burberry outlet
burberry sale
replica watches
lululemon
montre homme
iphone case
barbour
timberland boots
louboutin
sac louis vuitton
ray ban sunglasses
longchamp outlet
ray ban
oakley sunglasses outlet
nike air max
ray ban uk
herve leger
doudoune moncler
phone cases
north face outlet
moncler outlet
michael kors outlet online
wedding dresses
bottes ugg pas cher
nike air max uk
uggs outlet
longchamp soldes
www.michaelkors-outlet-store.us.com
michael kors bags
barbour jackets uk
sac lancel
uggs outlet
ugg boots uk
ugg
moncler
canada goose jackets
hogan outlet
swarovski jewelry
christian louboutin shoes
ray ban outlet
canada goose
burberry outlet online
oakley vault
canada goose jackets
ray ban
celine handbags
ralph lauren outlet
north face outlet online
longchamp
thomas sabo
nike tn
oakley sale
michael kors outlet online
nike roshe run
nike free
michael kors
soccer jerseys
nike air max uk
nike outlet store
louboutin outlet
montre femme
longchamp bags
michael kors outlet online
jordan retro
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞ Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre de fichier dans ce forum
Vous pouvez télécharger des fichiers dans ce forum



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 1557 / 0