Édito Annuaire Archives Calendrier Contact Boutique Musique  
Percussions.org
Le forum de toutes les Percussions !
 
Wofa : les départs continuent…

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
François Kokelaere
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 May 2002
Messages: 355
Localisation: Planète Terre

MessagePosté le: 15 Nov 2010 12:11    Sujet du message: Wofa : les départs continuent… Répondre en citant

Après Morciré Camara, parti récemment rejoindre les siens au panthéon des artistes guinéens, c’est au tour de « Bangoura », Naby Bangoura, de disparaître. Autant d’artistes, autant d’hommes qui partent à la fleur de l’âge, de maladies mal soignées ou mal diagnostiquées comme Kalé et Gbemgbédi, autres artistes de Wofa. C’est ainsi que l’on peut se rendre compte que les conditions de vie sanitaires de l’homme africain n’ont rien à voir avec celles de l’européen. Combien sont partis après un traitement approximatif, un diagnostic fantaisiste ou l’impossibilité d’un traitement cohérent ?

Morciré Camara, percussionniste de renom des orchestres nationaux, qui s’illustra au sein de Bala et ses Baladins fut un de ces fameux directeur de troupe de quartier qui continuent encore aujourd’hui à former les artistes de demain dans les grandes villes guinéennes. Quand Wofa coupa le cordon ombilical et pris son envol, Bangoura fut un des piliers fondateurs de la nouvelle épopée. Le texte promotionnel qui suit, daté de l’année 2000, bien qu’il soit légitimement flatteur comme tout texte destiné à la promotion d’un groupe, évoque assez bien l’aventure artistique et humaine vécue par ces artistes qui jouèrent avec brio sur les scènes du monde entier avec un professionnalisme et un comportement qui déroutaient souvent les spécialistes de la scène africaine. Pour les fondus de Basse-Côte de Guinée vous pouvez trouver sur le net trois CD : « Wassa de Morciré Camara » « Wofa » volume I, et surtout le très réussi « Iyo », le tout sur le Label Buda Musique.

© François Kokelaere - Novembre 2010


“WOFA!”: un précédent en Afrique de l’Ouest


En 1988, lors du Ier Concours National de Percussions en Guinée, le premier prix du jury fut donné à l’unanimité au groupe de Morciré Camara “Tempo Rythmique” qui devint rapidement “Wassa” avec lequel cinq des artistes de WOFA! (Naby Bangoura, Naby Kalé Camara, Alhusseiny Solo Chérif, Aboubacar Bakary Kouyaté et Sékouba Gbemgbédi Bangoura) réalisèrent plusieurs tournées internationales qui les conduisit en Europe, en Asie du Sud-Est et en Australie.

En 1993, ces artistes décidèrent de continuer seuls leur expérience artistique en formant leur propre groupe WOFA! (ce qui veut dire en langue Soso “venez”). Ces artistes bientôt rejoints par deux de leurs amis puis par trois danseuses, appartiennent à l’ethnie Soussou, l’une des plus libérales d’Afrique de l’Ouest, non castée, qui vit sur la côte de Guinée bordée par l’Océan Atlantique.

Après avoir était sélectionné parmi plus d’un millier de troupes auditionnées dans toute l’Afrique par le Marché des Arts et de la Scène Africaine d’Abidjan (M.A.S.A.) en Mai 95, WOFA! fut particulièrement remarqué par les professionnels du spectacle pour l’originalité et la rigueur de sa prestation inspiré des danses, des rythmes et des musique de la Basse-Côte de Guinée mais re-visités d’une façon résolument moderne et accessible à tous les publics, sans pour autant dénaturer leur culture spécifique. Pari difficile s’il en est!

Au M.A.S.A. d’Abidjan, Bernard Schmidt, un producteur français installé à New York depuis de nombreuses années, remarque le groupe. Après une tournée d’essai aux USA, le groupe décolle. Les tournée s’enchaînent les unes après les autres: USA, Canada, Singapour, Hong Kong, l’Europe. En 2001, le groupe explose sur la scène internationale. WOFA! n’est plus la troupe prometteuse de ses débuts, elle devient le groupe qui monte. Ce que l’on supputait en 95, cinq ans après, est devenu une réalité: elle est devenue une valeur sûre, une des compagnies africaines, installée en Afrique, qui travaille le plus. La troupe guinéenne qui rassemble le plus de spectateurs à travers le monde.

- L’environnement culturel très particulier de la Guinée

Il faut bien considérer que la Guinée est le seul pays d’Afrique à posséder plus de quarante ans d’histoire du ballet. Tous les grands ballets nationaux d’Afrique de l’Ouest se sont inspirés des fameux ballets guinéens (Ballets Africains, Ballet Djoliba). Vingt six ans de marxisme (Sékou Touré 1958-1984) n’ont fait que renforcer cette véritable culture très spécifique à la Guinée. Les grands créateurs et concepteurs des années 70 avaient une vision panafricaine de leur art qui prônait la rencontre et le pluri-ethnisme. Cette vision issue du mouvement de la “négritude” a généré des artistes sûrs de leur identité et qui n’ont aucun problème à s’adapter aux techniques spécifiques du “théâtre à l’italienne”.

Il s’agit là d’un véritable “art contemporain africain” qui n’a de rapport avec la tradition ancestrale que son inspiration. Les artistes, qui sont en permanence immergés dans le milieu traditionnel auquel ils participent quotidiennement en jouant dans les cérémonies populaires ou rituelles, passent de l’un à l’autre sans état d’âme particulier. Ils vivent leurs prestations scéniques comme un des éléments de leur situation de musicien professionnel dont la vie s’argumente autour des répétitions du groupe, des “sabars” (fêtes populaires), des cérémonies rituelles et des spectacles de la troupe au pays ou en tournées internationales.

Les artistes de WOFA! ont baigné, d’une part, dans cet héritage artistique considérable et d’autre part, dans la culture traditionnelle encore très présente en Basse-Côte.

Peut-être faut-il chercher dans cet environnement culturel très particulier, le fait que les artistes guinéens se font remarquer à travers le monde par leur démarche artistique originale et cohérente, qui tente de lier, sans rupture, le passé et le présent dans une Afrique contemporaine en pleine mutation?

- La démarche artistique: un véritable concept

La démarche artistique de WOFA! repose sur quelques principes simples qui ne peuvent être dissociés du mode de fonctionnement du groupe. Il faut bien considérer que la musique qu’il pratique ne peut fonctionner, à ce niveau de qualité, que si les musiciens “s’entendent” bien; au sens propre comme au sens figuré. La respiration très particulière des polyrythmies guinéennes est fragile et la moindre tension entre les artistes se ressent immédiatement dans la musique. La matière principale reste les rythmes traditionnels mais repensés, ré-arrangés d’une façon plus contemporaine avec l’apport de nuances de jeu que ne nécessite pas le jeu traditionnel. La scénographie vient souligner des déplacements, des mouvements, des attitudes, des volumes qui existent déjà naturellement. La lumière met en ombres, insinue, montre sans dévoiler, une plastique qui se suffit à elle-même. Une esthétique “africaine” dans l’esprit, qui tend à valoriser l’essentiel de sa spécificité.

WOFA! veut échapper aux poncifs exotiques du genre, contourner les images caricaturales et réductrices associées à la danse et à la percussion africaine, sans pour autant dénaturer son contenu ou gommer sa force, sa finesse liée à l’élégance de sa gestuelle et tout en gardant ses aspects les plus spectaculaires. L’énergie que demande le jeu des percussions n’étant pas incompatible avec des respirations et des moments de calme, de mélodies, de chants afin aussi que le spectateur occidental, peu habitué à cette culture, ne suffoque pas devant une pléthore d’informations.

La danse apparaît naturellement comme un prolongement évident de la gestuelle des musiciens. Le spectacle devient alors une véritable entité où mouvement, danse, musique, théâtre, humour, mise en scène, scénographie, chorégraphie, lumières, s’imbriquent sans que l’on puisse en distinguer la frontière.

Il a fallu une dizaine d’années afin que cette rencontre originale au carrefour de plusieurs parcours, de plusieurs histoires artistiques, de plusieurs aventures humaines, se formalise en un véritable concept artistique qui reste en perpétuelle mutation.

- La rencontre

La rencontre avec leur directeur artistique François Kokelaere (musicien professionnel fondateur de “l’Ensemble National des Percussions de Guinée”, du groupe “Wassa-Morciré Camara”, date de 1988, lorsqu’ils se firent remarquer au Premier Concours National de Percussions en Guinée.

L’écriture scénographique de François s’est affinée au fil du temps pour devenir un concept minimaliste qui valorise la plastique naturelle des artistes sans atténuer leur identité profonde. Cette idée donne des spectacles d’une grande force où le spectateur peut laisser libre court à son imaginaire, à son imagination, au rêve; des spectacles où l’on suggère plutôt que de dire... Des spectacles qui respirent, qui racontent une histoire sans histoire faite de chants, de danses et de musiques.

Depuis quelques années (97), Aboubacar Fatouabou Camara a rejoint le groupe. Après avoir joué pendant plus de dix ans au sein du Ballet National Djoliba et pendant huit ans avec l’Ensemble National des Percussions de Guinée, il apporte à WOFA! toute sont expérience de la scène et sa grande connaissance des polyrythmies de la Basse Côte de Guinée. Depuis plus de dix ans, Abou a travaillé en binôme avec François sur de nombreux projets (les Junior, Momo Wandel Soumah, Biennale de Percussions, etc...) et son arrivée dans le groupe a donné une dimension nouvelle au spectacle. Fatouabou est l’un des batteurs Soussou les plus respectés en Guinée et un des tous premiers batteurs au monde, toutes ethnies confondues.

- Une structure autonome et privée

La progression des artistes est constante et leur degré de motivation, leur professionnalisme, n’a cessé de s’améliorer. Il s’agit en fait, d’une véritable dynamique de groupe où chacun progresse à son rythme et où chacun doit trouver par lui-même les solutions pour régler les problèmes incessants de l’environnement social et familial africain.

WOFA! est une structure entièrement privé, en autogestion et qui fonctionne comme un véritable projet à la fois artistique mais aussi humain. Responsables de leur propre travail, sans pression administrative, les artistes peuvent se concentrer sur la pratique de leur art avec une entière liberté d’action et bénéficier ainsi du fruit de leur labeur.

Des moyens logistiques importants sont mis à la disposition de la troupe qui bénéficie de conditions de tournée dont peuvent disposer les troupes de niveau international; fait fort rare pour les compagnies africaines qui se débattent le plus souvent dans des problèmes insolubles de structures et d’organisation et qui n’arrivent pas à passer le cap difficile de la professionnalisation, faute d’un encadrement spécifique et de moyens de production conséquents.

Les tournées ne dépassent pas trois mois afin que les artistes ne perdent pas le contact avec leur famille et leur environnement social. Une politique de hauts salaires leur permet d’envisager l’avenir avec une certaine sérénité même si la pression familiale africaine n’est pas de tout repos!

La rencontre avec le producteur Bernard Schmidt, français installé à New York, a donné une dimension internationale au groupe et a permis à François de se consacrer à la direction artistique.

Aujourd’hui WOFA! est l’une des compagnies indépendantes les plus intéressantes d’Afrique de l’Ouest par le talent et la détermination qui habitent ses artistes. Cette véritable rencontre entre un créateur européen et des artistes africains est devenue un label de qualité reconnu dans le monde entier.

© François Kokelaere - Première publication en Janvier 2000
Sources : © Wongaï Productions - Photo de Jean-Pierre Estournet

Mais qui est François Kokelaere ?

Description : Wassa
Wassa
Vu : 10350 fois - Taille du fichier : 79.9 Ko

Description : Foulé et Fatouabou : Wofa !
Foulé et Fatouabou : Wofa !
Vu : 10350 fois - Taille du fichier : 39.02 Ko

Description : Naby Bangoura
Naby Bangoura
Vu : 10350 fois - Taille du fichier : 20.07 Ko

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
yyyyy
Membre ayant posté plus de 50 messages


Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 60

MessagePosté le: 03 Jan 2016 7:25    Sujet du message: Répondre en citant

“Nothing
michael kors for
iphone 5 cases nothing.”
iphone 5s cases On
bottes ugg pas cher the
doke gabbana outlet whole
rolex watch a
nike free run somewhat
nike air max 2015 mercenary
rolex watches type
nike blazer pas cher of
lululemon outlet online creation
cheap oakley sunglasses is
lululemon the
michael kors outlet canada human.
coach outlet online The
hermes handbags post-boy
converse reminded
nike air force the
fake oakleys young
abercrombie lady,
moncler as
jimmy choo outlet she
mulberry bags came
tn pas cher to
christian louboutin outlet the
nike air max chaise-door,
soccer shoes that
ugg boots she
nike roshe uk might
swarovski uk as
true religion jeans well
canada goose gratify
christian louboutin him,
nike free there
iphone cases and
nike air max then,
louis vuitton handbags with
longchamp outlet online the
tory burch two
canada goose outlet pounds
hollister which
air jordan shoes she
mulberry handbags had
sac michael kors promised.
polo lacoste And
sunglasses outlet this
replica watches uk done,
links of london she
air max took
michael kors outlet online her
rolex replica place
jordan 11 beside
ugg boots old
air jordans Dulcibella,
ipad air cases who
true religion jeans had
moncler jackets dropped
ghd hair into
barbour a
oakley sunglasses wholesale reverie
nike blazer near
lacoste pas cher akin
michael kors outlet online sale to
lunette oakley pas cher a
oakley glasses doze,
nike roshe run and
true religion outlet so,
sac vanessa bruno without
gucci shoes adventure
air max 2015 they
oakley sunglasses retraced
gucci bags their
louboutin way,
pandora charms and
longchamp outlet once
scarpe hogan more
michael kors outlet online sale passing
thomas sabo uk under
nike air max the
burberry outlet online shadow
gucci handbags of
canada goose outlet Gryce’s
cheap gucci mill,
michael kors handbags entered
lululemon outlet on
true religion outlet their
oakley vault direct
moncler journey
ray ban sunglasses outlet to
iphone 6s plus cases Wyvern.


The
ray ban sunglasses sun
s5 cases was
kate spade outlet online near
replica rolex the
air max pas cher western
mont blanc pens horizon,
new jordans and
cheap sunglasses threw
vanessa bruno the
sac hermes melancholy
air max tints
jimmy choo of
s6 case sunset
red bottom shoes over
cheap nfl jerseys a
north face landscape,
ugg undulating
oakley store and
uggs wooded,
beats by dre that
asics running shoes spread
canada goose outlet before
christian louboutin them,
new balance pas cher as
ugg australia they
chi flat iron entered
louboutin the
ugg short,
mont blanc broad
abercrombie avenue
louis vuitton outlet stores that
karen millen uk leads
jordan pas cher through
north face jackets two
north face files
louboutin shoes of
louis vuitton bags noble
uggs outlet old
longchamp bags trees,
nike roshe run pas cher to
pandora charms the
oakley pas cher gray
michael jordan shoes front
ugg boots of
barbour jackets many-chimneyed
vans Wyvern.Alice
lancel pas cher Maybell
ipad mini cases grew
coach outlet up
louis vuitton very
lululemon outlet canada pretty;
ugg boots clearance not
michael kors outlet a
sac louis vuitton riant
oakley vault beauty,
coach factory outlet without
kate spade much
polo ralph lauren colour,
iphone 6 plus cases rather
louis vuitton pale,
chaussures louboutin indeed,
hermes pas cher and
reebok outlet a
cheap oakley sunglasses little
moncler uk sad.
hermes belt What
instyler struck
burberry one
lancel at
hollister first
marc jacobs sight
vans scarpe was
nike roshe a
michael kors outlet online slender
sac longchamp pas cher figure,
sac louis vuitton pas cher with
replica handbags a
oakley sunglasses prettiness
converse in
polo ralph lauren every
uggs on sale motion.
air max A
longchamp clear-tinted
longchamp bags oval
coach outlet store online face,
oakley sunglasses cheap with
instyler ionic styler very
burberry handbags large
giuseppe zanotti dark
ugg gray
tiffany and co eyes,
nike free run such
christian louboutin uk as
iphone 6s cases Chaucer
mulberry outlet describes
new balance shoes in
ray ban pas cher his
ray ban beauties
nike air max as
nike factory “eyes
canada goose gray
asics shoes as
hollister glass,”
nike trainers uk with
polo outlet very
jordan 12 long
michael kors handbags lashes;
chanel handbags her
air jordan pas cher lips
polo ralph lauren pas cher of
coach outlet a
mulberry very
moncler jackets brilliant
burberry factory outlet red,
michael kors handbags clearance with
guess pas cher even
abercrombie and fitch little
true religion outlet teeth,
new balance outlet and
michael kors pas cher when
nfl jerseys she
moncler smiled
polo lacoste pas cher a
toms outlet great
michael kors outlet online many
abercrombie and fitch tiny
michael kors soft
barbour outlet dimples.


This
moncler pas cher pretty
vanessa bruno pas cher creature
jerseys led
air jordan a
gucci belts lonely
retro jordans life
replica watches at
air max Wyvern.
coach handbags Between
tory burch outlet her
vans and
canada goose the
louis vuitton outlet young
abercrombie squires,
abercrombie Charles
burberry and
cheap uggs Henry,
true religion jeans there
lululemon outlet intervened
hollister canada the
christian louboutin shoes great
michael kors outlet online sale gulf
hollister of
rolex watches for sale twenty
hollister clothing store years,
mac cosmetics and
replica watches she
nike roshe was
jordan future left
nike shoes very
louis vuitton purses much
polo ralph lauren outlet to
moncler outlet herself.


Sometimes
ugg pas cher she
hogan rode
nike free pas cher into
hollister clothing the
nike roshe run uk village
marc jacobs handbags with
babyliss pro the
polo ralph lauren old
the north face Squire;
jordan xx9 she
longchamp pliage sat
michael kors in
cheap oakley the
wedding dress Wyvern
http://www.michaelkors-outlet-store.us.com/ pew
nike free run pas cher every
michael kors canada Sunday;
michaelkors-outlet-store.us.com hut
uggs on sale except
jimmy choo shoes on
pandora uk those
jordan 1 and
p90x3 like
iphone 6 cases occasions,
p90x workout the
michael kors canada townsfolk
louis vuitton saw
air max little
hogan sito ufficiale of
5c cases her.


“’Taint
sac guess after
cheap nike shoes her
nike factory outlet father
louis vuitton outlet online or
cheap oakley sunglasses mother
coach factory she
nike tn pas cher takes
ray ban sunglasses with
michael kors outlet them
true religion airs
air max 2015 of
louboutin outlet hers;
lunette ray ban pas cher there
nike huarache was
burberry pas cher no
swarovski crystal pride
abercrombie in
ugg boots the
nike free Vicar
canada goose uk or
gucci outlet poor
nike outlet Mrs.
ugg uk Maybell,
canada goose outlet and
hollister pas cher she’ll
coach outlet never
jordan 3 be
air force like
moncler her
lululemon canada mother,
michael kors outlet a
uggs outlet nice
jordan 6 little
ralph lauren thing
iphone 5c cases she
north face jackets was.”


So
burberry said
ray ban sunglasses Mrs.
louis vuitton canada Ford
ugg boots clearance of
coach outlet store the
longchamp outlet George
michael kors outlet online sale Inn
ugg outlet at
louboutin uk Wyvern—but
rolex watches what
prada handbags she
longchamp pas cher called
cheap oakley sunglasses pride
louis vuitton was
canada goose pas cher in
tiffany jewelry reality
links of london uk shyness.


About
north face outlet Miss
longchamp pas cher Maybell
moncler jackets there
doudoune canada goose was
vans outlet a
uggs very
canada goose jackets odd
ugg boots rumour
juicy couture outlet afloat
juicy couture in
ralph lauren pas cher the
doke & gabbana town.
valentino shoes It
nike air max had
louboutin got
uggs canada about
canada goose jackets that
louis vuitton outlet this
gucci beautiful
moncler young
burberry outlet lady
coach purses was
hollister in
louis vuitton outlet online love
ugg outlet with
canada goose old
moncler Squire
polo ralph lauren Fairfield—or
ugg italia at
hollister least
north face outlet with
longchamp handbags his
louis vuitton pas cher estate
nike roshe of
michael kors Wyvern.“Tut—stuff—did
fake rolex I
moncler outlet ever
uggs outlet hear!”
longchamp outlet online exclaimed
ugg boots Mrs.
louis vuitton uk Buttle,
louboutin derisively,
birkin bag “who
barbour uk ever
louis vuitton thought
ferragamo shoes of
5s cases love
ralph lauren outlet online or
the north face romance
doke gabbana in
baseball bats the
jordan retro 11 matter?
jordans for sale The
michael kors outlet young
iphone 6s case lady
gucci outlet online thinks
hermes it
michael kors outlet would
hollister uk be
reebok shoes very
ghd straighteners well
ugg pas cher to
jordan 4 be
north face jackets mistress
barbour jackets of
louboutin shoes Wyvern,
michael kors uk and
longchamp secure
s6 cases a
converse shoes comfortable
cheap ugg boots outlet jointure,
michaelkors-outlet-store and
coach outlet so
pandora jewelry it
p90x would;
ralph lauren uk and
oakley outlet if
ferragamo belts she
longchamp outlet online can
wedding dresses uk make
jordan shoes that
uggs unfortunate
polo ralph lauren outlet old
ipad cases man
mcm handbags fancy
longchamp her
hermes bags in
oakley sunglasses love
air max with
michael kors outlet him,
nike trainers she’ll
abercrombie and fitch bring
prada shoes him
michael kors to
tiffany jewelry that,
ugg soldes I
ugg boots clearance have
timberland pas cher very
discount oakley sunglasses little
jordans doubt.
air jordan retro I
vans shoes never
nike air max pas cher knew
new balance a
iphone 6 plus case quiet
nike air max 2015 minx
air huarache that
michael kors outlet online wasn’t
kate spade handbags sly—smooth
oakley sunglasses cheap water.”


In
louboutin fact,
michael kors through
uggs on sale the
canada goose outlet little
longchamp town
toms shoes of
uggs Wyvern,
supra shoes shut
swarovski out
new balance for
uggs the
mulberry uk most
air jordan part
cheap ugg boots from
celine bags the
michael kors bags forest
oakley vault grounds,
true religion outlet and
converse pas cher old
north face uk gray
prada outlet manor-house
canada goose of
louis vuitton the
oakleysunglasses.us.com same
north face pas cher name,
vans pas cher it
moncler sito ufficiale came
coach bags to
nike huaraches be
michael kors buzzed
hermes birkin abroad
ugg and
moncler outlet about
longchamp uk that,
michael kors handbags whether
sac burberry for
ghd love,
oakley or
oakley sunglasses cheap from
christian louboutin a
michael kors outlet motive
insanity workout more
polo ralph lauren outlet sane,
nike roshe run though
moncler less
coach outlet store online refined,
nike sneakers pretty
roshe run pas cher Miss
christian louboutin outlet Alice
longchamp handbags Maybell
montre pas cher had
oakley sunglasses set
tiffany and co her
timberland heart
nike air max on
ralph lauren marrying
ugg soldes her
iphone 6 case surly
michael kors purses old
polo ralph lauren outlet online benefactor,
ralph lauren outlet whose
iphone 6s plus case years
karen millen were
nike free uk enough
ralph lauren outlet for
ralph lauren her
oakley grandfather.


louis vuitton
bottes ugg
abercrombie and fitch uk
uggs
bottes ugg
ugg outlet
christian louboutin
uggs
beats headphones
michael kors outlet
rolex replica watches
uggs outlet
louis vuitton handbags
nike free run
polo ralph lauren uk
kate spade outlet
louis vuitton outlet
louboutin pas cher
nike air huarache
michael kors handbags
babyliss
nike store
tory burch outlet online
cheap jordans
wedding dresses
true religion jeans
jordan 5
sac longchamp
louis vuitton outlet
louis vuitton
ghd hair straighteners
bottega veneta
michael kors
nike free run uk
air jordan 11
ralph lauren polo
air max
pandora jewelry
burberry outlet
burberry sale
replica watches
lululemon
montre homme
iphone case
barbour
timberland boots
louboutin
sac louis vuitton
ray ban sunglasses
longchamp outlet
ray ban
oakley sunglasses outlet
nike air max
ray ban uk
herve leger
doudoune moncler
phone cases
north face outlet
moncler outlet
michael kors outlet online
wedding dresses
bottes ugg pas cher
nike air max uk
uggs outlet
longchamp soldes
www.michaelkors-outlet-store.us.com
michael kors bags
barbour jackets uk
sac lancel
uggs outlet
ugg boots uk
ugg
moncler
canada goose jackets
hogan outlet
swarovski jewelry
christian louboutin shoes
ray ban outlet
canada goose
burberry outlet online
oakley vault
canada goose jackets
ray ban
celine handbags
ralph lauren outlet
north face outlet online
longchamp
thomas sabo
nike tn
oakley sale
michael kors outlet online
nike roshe run
nike free
michael kors
soccer jerseys
nike air max uk
nike outlet store
louboutin outlet
montre femme
longchamp bags
michael kors outlet online
jordan retro
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞ Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre de fichier dans ce forum
Vous pouvez télécharger des fichiers dans ce forum



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 1557 / 0